Du 4 octobre au 8 novembre, dans les locaux du co-working Polygones, dans le Vieux-Lyon se trouve une exposition de 12 photographies argentiques de Michel Nguie, ainsi que deux sculptures contemporaines d’Elsie Pomier.

L’exposition à été pensée comme un parcours, comme un cheminement. Le pardon n’est pas juste un mot, mais un chemin intérieur qui nous aide à restaurer ce qui a été brisé : la relation.
Michel Nguie, photographe vivant à Roubaix, membre du collectif Majestart, présente des photographies argentiques de la vie quotidienne, sans mise en scène, mais percutantes. Le parcours se termine par deux sculptures de sac en cuir d’agneau jaune. Ces deux sacs suspendus parlent de transaction et de poids. Une transaction qui se fait à deux et qui soulage l’offense et recréé le lien.
Vous pouvez découvrir les oeuvres jusqu’au 8 novembre. Les jours d’ouverture sont le jeudi et dimanche de 16h à 21h.

Recevez gratuitement par e-mail un parcours vidéo pour vivre le chemin libérateur du pardon. Ce tutoriel exceptionnel a été réalisé par une conseillère conjugale et familiale professionnelle.

Collectif Majestart

Collectif Majestart

Majestart est un collectif d'artistes francophone qui souhaite créer des projets artistiques porteurs de sens et d'espérance. Vous pouvez découvrir leur travail sur www.majestart.com

Laisser un commentaire