La jeune artiste Alicia Noterman a partagé une demande de pardon très personnel sur son compte Instagram. Ce pardon concerne le manque d’amour que l’on peut avoir pour ceux qui ne pensent pas comme nous. Ci-dessous la vidéo :

 

Alicia Noterman commente sa vidéo :

« Pardon » Un poème que Dieu m’a inspiré sur l’avortement. Mon pasteur a dit une fois: « Si Dieu met en toi un sentiment de frustration c’est à toi de trouver comment l’exprimer ». Je crois qu’on a tous entendu parlé des lois sur l’avortement qui sont récemment passé aux USA. Et même si j’ai mon avis bien arrêté sur la question, j’ai été très choquée/frustrée/énervée de voir les réactions des « chrétiens » sur le sujet. Je parle de ceux qui ont brandi des pancartes haineuses à l’entrée des hôpitaux. De ceux qui ont inondé notre fil d’actualité de condamnations, et autres choses bien tristes. –

J’ai jamais aimé me prononcer sur des sujets sensibles en public, parce que ça laisse place aux polémiques et j’aime pas les polémiques. Dieu n’aime pas ça non plus.
Du coup, je vous préviens d’emblée cette vidéo est une façon de m’exprimer artistiquement et de vous donner l’amour qui m’anime. Elle n’est en aucun cas une invitation au débat (je répète, range tes pouces)! Que les chrétiens puissent recevoir ceci comme un rappel de l’Amour pour lequel nous sommes envoyés. –

Et que les non-chrétiens reçoivent ce pardon que j’ai pris la liberté de demander au nom de tous mes frères et soeurs. ❤️ – (credit: la dernière phrase est inspirée d’un freestyle du rappeur @b_right_officiel a la ´Citadelle Gospel session’
Musique: Endless Alleluia – @coryasbury )

Recevez gratuitement par e-mail un parcours vidéo pour vivre le chemin libérateur du pardon. Ce tutoriel exceptionnel a été réalisé par une conseillère conjugale et familiale professionnelle.

Collectif Majestart

Collectif Majestart

Majestart est un collectif d'artistes francophone qui souhaite créer des projets artistiques porteurs de sens et d'espérance. Vous pouvez découvrir leur travail sur www.majestart.com

Laisser un commentaire